2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures Talbot

Destinées à remplacer les anciennes voitures à caisse en bois utilisées par le réseau de l'Etat, ces voitures ont été en partie construites en Allemagne par la société Talbot (aujourd'hui intégrée au groupe Bombardier) au titre de réparation des dommages de guerre. Leur conception a été faite par l'OCEM (Office Central d'Etudes de Matériel de Chemin de Fer) chargée d'unifier les engins des différentes compagnies françaises.

Une première tranche fut commandée en 1929 à 300 exemplaires, la moitié étant construit par Talbot. 80 autres furent commandées en 1932 et livrées un an plus tard. Montées sur des bogies type Y2R permettant de rouler à 120 km/h, ces voitures sont longues de 21,2 m et existent en plusieurs versions, selon la disposition des fenêtres :

Types après 1956

A10t

Voitures de première classe.

A5B5t

Voitures mixtes première et seconde classe.

B11t

Seconde classe. Certaines de ces voitures étaient des C11t de troisième classe avant 1956.

B9tx

Voitures pilotes de seconde classe, ex C9tx avant 1956.

B9Dt

Seconde classe avec compartiment fourgon à une extrémité, anciennes C9Dt avant 1956.

B9Dtx

Voitures pilotes  proches des voitures B9Dt : une cabine de conduite est rajoutée à l'extrémité côté fourgon (ex C9Dtx avant 1956).

D'abord utilisées sur les relations de banlieue au départ des gares Montparnasse et St Lazare avec des locomotives à vapeur ou électriques (BB 800, 900 et 1800), ces voitures furent ensuite aussi utilisées sur la Banlieue Nord et autour de Lille. 18 d'entre elles furent détruites lors de la Seconde Guerre Mondiale. Adaptées à la traction électrique moderne (BB 16500, 17000 et 25500) et Diesel (BB 66400, 67300 et 67400) dans les années 60 avec parfois une vitesse limite portée à 140 km/h, ces voitures ont été remplacées entre 1975 et 1984 par les rames RIB, RIO et les voitures à deux niveaux VB2N et VO2N.