2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures PBA

Années de construction : 1963 & 1964
Nombre d'exemplaires : 36 (SNCF & SNCB)
Longueur : 25,5 m.
Vitesse limite : 160 km/h
Radiation : 1995 & 1996
Equipements particuliers : caisse en acier inoxydable, climatisation
Service assuré : Trans Europe Express puis grandes lignes

En 1961, la SNCB et la SNCF, désirant améliorer les relations entre Paris, Bruxelles et Amsterdam, commandèrent 36 voitures de grand standing, en acier inoxydable, climatisées, répondant aux normes Trans Europe Express.  Livrées à partir de 1964, ces voitures surnommées "PBA" mesurent 25.5 m, sauf les fourgons, qui font 21.6 m. Elles sont équipées de bogies Y 24, moins confortables que ceux qui équiperont les voitures Mistral 69. Leur esthétique a été conçue afin de s'harmoniser avec les CC 40100.

Types d'origine :

A8smyfi puis A8tuj (11 exemplaires, SNCB) N° 61 88 18-89 980 à 990

Voitures à couloir central, ayant 44 places en tout, et pesant 47 tonnes.

A8myfi puis A8uj (7 exemplaires, SNCF) N° 61 87 18-89 881 à 887

Voitures à couloir latéral, ayant huit compartiments de six places soit 48 places en tout. Masse de 47 tonnes. Les baies côté couloir latéral sont plus hautes que celles des compartiments et des autres voitures afin de permettre aux voyageurs debout de regarder le paysage : elles "mordent" sur le bandeau rouge TEE ; sur les voitures Mistral 69 la toiture a été redessinée, afin d'avoir des baies hautes sur les deux côtés de la voiture.

A5smyfi puis A5rtuj (7 exemplaires, SNCF) N° 61 87 84-89 018 à 024

Afin de remplacer les anciennes voitures restaurant, ces voitures à couloir central sont équipés d'une cuisine. Elles ont également 28 places assises, reprenant les aménagements des A8tuj. Le poids passe à 48,5 tonnes.

A3Rmyfi puis A3rtuj (4 exemplaires, SNCF) N° 61 87 84-89 025 à 028

Outre un service de restauration à la place, certains trains avaient aussi un espace bar, d'où l'existence de ces voitures ayant seulement 17 places assises, à couloir central (47,5 t).

A2Dsmyfi puis A2Dxj (7 exemplaires, SNCF) N° 61 87 81-89 701 à 707

Afin d'alimenter en énergie la rame (notamment le système de climatisation), le principe d'un fourgon équipé d'un groupe électrogène a été repris des voitures Mistral 56.  Un moteur Diesel  entraîne une génératrice produisant un courant de 660 V. En outre, il y a un compartiment à bagages et deux compartiments (non climatisés ?) de six places assises réservés au service et à la douane. Bien qu'étant plus courtes, ces voitures pèsent 49 tonnes. Lorsque la rame dépasse les huit voitures, un second générateur est nécessaire (les fourgons Mistral 69 / Grand Confort peuvent alimenter jusqu'à 14 voitures).

Types déclassés :

En 1982, pour faire face à la baisse de la fréquentation des trains TEE, les réseaux européens décidèrent de les ouvrir à la seconde classe, en les renommant « Euro Cité » ou « Euro City ». Les trains assurés par les voitures PBA et Mistral 69 n’ont pas été épargnés par ce mouvement, la partie seconde classe étant d’abord assurée par des voitures Corail VU et VTU, puis avec des voitures ex TEE déclassées lors de leur passage en révision (bandeau vert clair au dessus des baies au lieu de rouge). Etant moins confortables, les voitures PBA sont les premières visées par le déclassement. Elles restent en service jusqu'au 2 juin 1996, les radiations ayant commencé dès 1993, victimes de l'arrivée du TGV Nord.

B8uj ex A8uj (7 exemplaires, SNCF) N° 61 87 28-89 881 à 887

Les aménagements intérieurs ont été changés, avec maintenant huit places par compartiment : ces voitures ont maintenant une capacité totale de 64 places de seconde classe.

 Btuj ex A8tuj (7 exemplaires SNCF et quatre à la SNCB) N° 61 87 ou 88 29-89 880 à 890

Pour ces voitures à couloir central, les sièges ont été remplacés par de nouveaux modèles moins encombrants, disposés en 2+2 de part et d'autre de l'allée. Le pas est également resserré, la voiture a maintenant une capacité de 76 places. Toutes les voitures ont été déclassées, même si 7 appartiennent désormais à la SNCF, suite à un échange avec des Mistral 69 (une autre voiture sera échangée à la toute fin, début 1996).

Neuf de ces voitures ont été expédiées à Cuba en 2001, en accompagnement de voitures Mistral 69.

A3rtuj (4 exemplaires, SNCF) N° 61 87 84-89 025 à 028

Ces voitures ne subissent aucun changement, excepté la signalétique.

B2Dxj ex A2Dxj (4 exemplaires, SNCF) N° 61 87 81-89 701, 702, 705 & 707

Les quatre fourgons générateurs PBA restant au parc "grandes lignes", moins puissants que ceux type Mistral 69 ou Grand Confort, sont utilisés jusqu'en 1986, date à laquelle ils sont totalement évincés par les fourgons Mistral 69. Ils sont alors mutés à l'Est pour être utilisés avec les rames Mistral 56, et déclassés en B2Dxj dès 1987 bien que n'étant pas ouverts aux voyageurs. Tout comme 24 voitures Mistral 56, trois d'entre eux ont été vendus au Sénégal en 1990, la quatrième étant radiée au même moment.

Trains exposition :

A partir de 1985, le parc "cuisine" et "générateur" PBA devint excédentaire suite à l'utilisation sur le Nord Est de voitures Mistral 69. Il fut alors décidé de reconvertir ces voitures pour les trains exposition. Au moins une partie de ces voitures (dont les fourgons générateurs) reçoit un bandeau bleu foncé au dessus des baies à la place du rouge TEE.

Suj ex A5rtuj (7 exemplaires, SNCF)N° 60 87 99-89 303 à 309

Ces voitures, redondantes avec les voitures restaurant Mistral 69, ont été affectées en 1985 aux trains forums (parc de service d'où la nouvelle désignation Suj) et perdent la plupart de leurs aménagements intérieurs. Ces voitures ont été réformées en 1996 (dernier train assuré : celui promouvant le dessin animé de Disney "le Bossu de Notre Dame").

Sxj ex A2Dxj (3 unités SNCF)N° 61 87 99-89 310 à 312

Le parc dédié aux trains exposition fut rejoint en 1987 par trois fourgons générateurs A2Dxj devenant des Sxj. Un fourgon générateur fut radié en 1993, les deux autres en 1996.

Evolution des inventaires des voitures PBA