2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures à trois essieux ex PLM

Années de construction : 1953 à 1961
Nombre d'exemplaires : 1392
Longueur : 13,87 ou 14,9 m
Vitesse limite : 120 km/h
Radiation : 1977
Equipements particuliers : trois essieux, plateforme centrale
Service assuré : banlieue et omnibus

Devant dans l'urgence rénover son parc de voitures utilisées en service omnibus, la SNCF décide en 1950 de réutiliser les châssis de voitures à trois essieux héritées du PLM et ayant une caisse en bois. On y appose une caisse moderne, avec une plateforme centrale, et on obtient une voiture paraissant neuve pour les voyageurs, jusqu'à ce qu'elle se mette en mouvement et rappelle son âge par son inconfort...

Ce parc se compose principalement de voitures ex banlieue, à châssis "long" (14,9 m, 1008 exemplaires), complété par des voitures ex express à châssis "court" (13,87 m), transformées jusqu'en 1956 et dont certains exemplaires ont été rallongés à 14,9 m (cas de 69 B8tm et 24 A3B5tm).

Formant un important parc de 1392 véhicules, rapidement victimes des nombreuses fermetures de lignes exercées à partir de cette époque, les dernière voitures ont été réformées en 1977.

A noter que les désignations ont changé deux fois : d'abord lors de la suppression de la troisième classe en 1956, puis vers 1965 avec l'apposition du marquage UIC, qui modifia les indices des voitures de première classe, vu qu'elles comportent quatre sièges dans le sens de la largeur au lieu de trois.

Châssis court

B6t(m) ex C6t : 384 unités

Voitures à châssis court (seulement 13,87 m, provenant d'anciennes voitures "grandes lignes"), seconde classe après 1956 (troisième classe avant cette date) avec des compartiments semi ouverts, à couloir latéral ; 48 ou 50 places.

Châssis long

A9t ex A7tm : 46 exemplaires

Voitures de première classe à couloir central (seconde avant 1956) à châssis long (14,9 m, anciennes voitures de banlieue) ; 54 places.

AB5t ex A3B4tm : 101 unités

Voitures à couloir central, mixtes première (21 places) et seconde classe (40 places) à châssis long (14,9 m, ex banlieue). Avant 1956, ces voitures étaient mixtes seconde et troisième classe.

B7t ex A7tm : 8 unités

Voitures de seconde classe à couloir central, châssis long (14,9 m, ex voiture de banlieue), temporairement rattachées à la première classe après 1956.

B8t(m) ex C8t : 595 unités

Voitures à châssis long (14,9 m type banlieue) à 74 places de seconde ex troisième classe (aménagements à couloir central ex banlieue).

B4Dt(m) : 258 unités

Voitures de troisième puis seconde classe avec salle de 34 places à couloir central et compartiment fourgon, châssis long (14,9 m) provenant d'anciennes voitures pour service de banlieue.