2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

TGV Postal

La série en chiffres :
Alimentation : 1500 V continu et 25000 V 50 Hz

Configuration : Demi rame : motrice + 4 remorques

Puissance : 6400 kW sous 25000 V 50 Hz 3100 kW sous 1500 V continu

Poids : 385 t.

Longueur : 100 m par demi rame

Chaîne de traction : (transformateur et redresseurs), hacheurs à thyristors, moteurs à courant continu

Vitesse maximale : 270 km/h

Equipements spéciaux : TVM 430, ancrages pour containers

Places de première classe :  

Places de seconde classe :

Date de construction : 951 à 955 : construction en 1984 demi rames 956 et 957 : ex rame PSE 38 transformée en 1993.

Date de retrait :

Nombre d'exemplaires : 7 demi rames

Numéros : 951 à 957

A une époque où le chemin de fer est encore fréquemment utilisé pour transporter le courrier, la Poste décide au début des années 80 de profiter de l'ouverture de la ligne à grande vitesse Paris - Lyon (LN 1) pour relier plus rapidement son centre de tri de Cavaillon à ceux de Paris et de Mâcon.

Tout comme c'était le cas pour les rames automotrices postales (RAP X 94750) achetées quelques années auparavant, le nouveau matériel dérive étroitement d'engins récents utilisés en service voyageurs, la seule différence étant les aménagements spécifiques des remorques, dépourvues de fenêtres et équipées de rails pour le chargement des conteneurs contenant le courrier.

Contrairement aux rames TGV Sud Est classiques, les rames postales peuvent être scindées en deux en atelier, afin d'avoir une meilleure disponibilité. La demi rame "seule" peut quand même circuler, le bogie manquant à l'extrémité étant remplacé par un bogie provisoire dérivé de ceux type Y32 équipant les voitures Corail. La Poste a donc reçu en 1984 cinq demi rames, deux rames "complètes" étant utilisées, le cinquième segment servant de réserve (sa motrice étant même utilisée en remplacement avec des rames "voyageurs").

La livrée des motrices est la même que celle des rames Sud Est, l'orange étant juste remplacé par du jaune. Dès le début des années 90, la livrée des rames est devenue intégralement jaune, tandis que le parc s'est accru en 1993 avec deux demi rames provenant de la transformation de la rame PSE 38, vendue par la SNCF. A cette époque, le transport par rail du courrier a commencé à décroitre sévèrement, si bien que depuis 2000 les rames TGV postales sont les seules à transporter du courrier...

Malgré cette désaffection quasi totale envers le rail de la Poste, des projets d'accroissement des relations ferroviaires reviennent régulièrement : on parle d'autres rames PSE transformées, ou d'engins neufs au gabarit plus généreux, proche de celui des rames Duplex.