2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

"Généalogie" du TGV

Les différentes générations de TGV ont pu voir le jour grâce à de nombreux prototypes qui permirent d'améliorer successivement les solutions techniques mises en œuvre. On peut discerner quatre étapes dans cette évolution :

1 : Années 60 et 70, les premiers prototypes à grande vitesse

Prototype Z 7001 : essai des transmissions moteurs - bogies ("tripodes").

X 2051 : systèmes de freinage.

TGV 001 : bogies d'intercaisse et forme générale des remorques à un niveau.

Signalisation :  essais de la TVM 300 sur des CC 21000

CC 20002 + BB 9252 puis BB 15000, BB 7003, puis BB 7200 et BB 22200 : chaîne de traction à moteurs à courant continu + hacheurs / redresseurs à thyristors des TGV Sud Est.

Essais de pantographes sur diverses machines : CC 6500, BB 15000...

2 : La motorisation synchrone

Moteurs synchrones modernes testés sur la BB 10004 puis les BB 20011 & 20012 et la rame TGV Sud Est N°88 : motorisation synchrone du TGV Atlantique, apparue au même moment sur les BB 26000.

3 : Des remorques à deux niveaux
Envisagée dès la fin des années 80, l'apparition de telles rames a permis de faire face au succès croissant du TGV. Les motrices restent quasi identiques à celles des rames Réseau.
4 : Vers des moteurs asynchrones
Après de premiers essais dans les années 70 sur une CC 14000, les progrès de l'électronique de puissance ont permis la réalisation de la BB 10003, testant la motorisation asynchrone des Eurostar.Rame "V 150" : moteurs encore plus performants équipant aussi les AGV.
Prototypes isolés