2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Rames TGV Duplex

La série en chiffres :
Alimentation : 1500 V continu et 25000 V 50 Hz

Configuration : motrice + 8 remorques + motrice

Puissance : 8800 kW sous 25000 V 50 Hz

Poids : 390 t.

Longueur : 200,20 m.

Chaîne de traction : (transformateur et redresseur sous 25 kV), onduleurs, moteurs synchrones

Vitesse maximale : 300 puis 320 km/h

Equipements spéciaux : bar, fourgon, TVM 430

Places de première classe : 182 places

Places de seconde classe : 328 places

Date de construction : 1996 à 1998 et 2001 à 2006

Date de retrait :  

Nombre d'exemplaires : 89

Numéros : rames 201 à 289 + 290 à 293 ex 219 à 222
motrices 29001 à 29178

Anticipant l'essor des liaisons TGV, la SNCF étudie dès 1987 la possibilité d'utiliser à grande vitesse des rames à deux niveaux. Quelques remorques prototypes sont testées dès 1992 en compagnie de la première rame réseau (501), ce qui débouche sur la commande de trente rames.

Livrée en 1996, la première rame Duplex innove avec de nouvelles faces frontales, aux formes arrondies, et avec un pupitre de conduite placé au centre ; le reste de la motrice est identique à une motrice Réseau bicourant, avec laquelle elle est échangeable. Initialement (projet de 1989 - 1990), les motrices auraient dû être identiques, mais il a été décidé en 1992 d'opter pour cette cabine à pupitre central pour des raisons d'esthétique et de compatibilité avec les futurs standards ferroviaires européens.

Il y a toujours trois remorques de première classe et quatre de seconde classe, l'intercirculation se faisant au niveau supérieur. La remorque bar a un seul niveau (correspondant à l'étage), la partie inférieure servant de local technique. Les aménagements intérieurs sont dans le même style que les TGV Réseau : gris foncé et rouge en première, gris clair et vert en seconde. Par contre, le bar est différent (il occupe tout l'étage, le rez-de-chaussée étant réservé à des appareillages) et il n'y a plus de "Carrés" équipés de cloisons.

Engagées sur les liaisons les plus chargées, entre Paris et le Sud Est, l'ouverture de la ligne Méditerranée en 2001 accroît encore leur charge de travail, même si la série est complétée jusqu'en 2006 par 49 autres unités identiques. Ensuite, ce sont des rames RD et DASYE reprenant les mêmes remorques à deux niveaux qui ont constitué la suite des livraisons.

Matériel le plus utilisé, avec des pointes à 50 000 km par mois, les premières rames construites devraient bénéficier d'une rénovation dans les prochaines années. Toutes ont vu leur vitesse limite portée à 320 km/h pour être utilisées sur la LGV Est et sur la section d'essais Avignon - Aix.

La première tranche construite devrait subir une rénovation des aménagements intérieurs dans quelques années ; entretemps, les rames 219 à 222 vont échanger leurs remorques avec celles de quatre rames série 700 (DASYE, N°721 à 724), leur tronçon d'origine étant réaménagée pour effectuer un service "low cost" (rames TGV Haute Densité). Encadrant les remorques "ex DASYE", les motrices 219 à 222 seront renumérotées 290 à 293.

Victime d'un incendie, la rame 255 a eu une de ses motrices remplacée par la motrice de réserve Réseau. A terme, il est prévu qu'elle soit modernisée intérieurement et reçoive des motrices neuves type DASYE, d'où une renumérotation en "750", la motrice d'origine intacte étant gardée en réserve.

Répartition des places

Remorque  
291200 (R1) 1ere classe (24 places en bas, 38 en haut)
292200 (R2) 1ere classe (28 places en bas, 32 en haut)
293200 (R3) 1ere classe (28 places fumeurs avant 2005 en bas, 32 en haut)
294200 (R4) voiture bar non fumeur (à l'étage) ; en bas, appareillages électriques
295200 (R5) 2eme classe (38 places  fumeurs avant 2005 en bas, 38 et local contrôleur en haut)
296200 (R6) 2eme classe (38 places en bas, 42 en haut)
297200 (R7) 2eme classe (38 places en bas, 42 en haut)
298200 (R8) 2eme classe (38 places en bas, 54 en haut)