2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

BB 71000

La série en chiffres :
Alimentation : 1 moteur Diesel Poyaud 

Configuration des essieux : BB (essieux reliés 2 à 2 par bielles)

Puissance : 470 kW

Poids : 55 t.

Longueur : 11,85 m.

Chaîne de traction : mécanique (boite de vitesse automatique)

Vitesse maximale : 80 km/h

Equipements spéciaux :  

Date de construction : 1965 et 1966

Date de retrait : 1983 à 1988

Nombre d'exemplaires : 30

Numéros : BB 71001 à 71030

Alors que les BB 63000 et 63500 donnent entièrement satisfaction, la SNCF décide en 1965 d'expérimenter sur un prototype BB 60001 puis sur une petite série de machines une transmission purement mécanique, bien moins lourde mais plus délicate à mettre au point.

En comparaison avec une BB 63000, de puissance similaire, une BB 71000 est plus légère d'une douzaine de tonnes, vu l'absence de génératrice et de moteurs de traction. En revanche, sa boite de vitesse, semi automatisée, est fragile et assure des démarrages plutôt brutaux. Rapidement, les trente exemplaires de la série, affectés aux dépôts de tours et Clermont-Ferrand puis Nevers, sont confinés à des tâches subalternes comme les trains de travaux, avant d'être éliminés dès le milieu des années 80.

Vu leur bon état général et l'absence d'autre matériel, une bonne partie des BB 71000 a connu une autre carrière sur le marché de l'occasion, rachetées pour desservir des embranchements particuliers.

Durant toute leur carrière, les BB 71000 ont revêtu la livrée vert sombre à bandes jaunes déjà vue sur un bon nombre d'engins Diesels de la SNCF. La plupart des machines revendues ont reçu des livrées personnalisées parfois éphémères.