2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

2D2 5100 ex E 700 P.O.

La série en chiffres :
Alimentation : 1500 V continu

Configuration des essieux : 2D2

Puissance : environ 3500 kW (4800 Ch.)

Poids : 135 t.

Longueur : 17,8 m.

Chaîne de traction : rhéostat et quatre moteurs de traction à courant continu

Vitesse maximale : 130 km/h

Equipements spéciaux :  

Date de construction : 1934 et 1939

Date de retrait : 1966 et 1968

Nombre d'exemplaires : 19 (3 prototypes, 16 de série)

Numéros : E 701 & 2 PO puis 2D2 5101 & 2
E 704
2D2 5105 à 5120 ex E 705 à 720

Désirant améliorer les performances de ses locomotives de vitesse 2D2, la compagnie du Paris - Orléans (PO) fit construire en 1934 quatre prototypes E 701 à 4.

Les E 701 & 2 sont identiques, tandis que la E 703 devint la 2D2 5301 et que la E 704 est elle aussi différente. Toutes ont le même aspect esthétique que les 2D2 5503 à 37 "nez de cochon".

Les 2D2 5105 à 5120 reprennent la même mécanique que les E 701 et 2 et la partie électrique de la E 704 mais avec une caisse très différente, proche de celles des 2D2 5538 à 45, aux formes arrondies. Elles furent livrées à la SNCF en 1939 sous les numéros E 705 à 720 car le système de numérotation est resté celui du PO jusqu'en 1950 ; à cette date, les E 701 et 2 devinrent les 2D2 5101 & 2 tandis que la E 704 devient la 2D2 5104 mais ces machines restaient sensiblement différentes du reste de la série.

La 5104 fut donc radiée dès 1960 et servit de réserve de pièces pour les deux prototypes 2D2 5101 et 2, voyant leurs parties électriques alignées sur le reste de la série. Cette transformation, effectuée de 1960 à 1964, leur a valu les numéros 2D2 5106 et 5112, libres suites à la destruction de ces machines pendant la Seconde Guerre Mondiale.

Bien que coûteuse, cette modification permettant d'obtenir un lot homogène (à l'esthétique près) de seize machines n'a pas permis à la série de survivre longtemps, car elle disparut dès 1968, victime indirecte de la livraison des BB 9300.