2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

BB 20101 & 2 ex 30001 & 2

La série en chiffres :
Alimentation : 15000 V 16,7 Hz et 25000 V 50 Hz

Configuration des essieux : BB

Puissance : 3140 kW sous 25 kV, 3000 kW sous 15 kV

Poids : 85 t.

Longueur : 16,2 m.

Chaîne de traction : transformateur / graduateur, quatre moteurs de traction monophasé

Vitesse maximale : 160 km/h

Equipements spéciaux :  

Date de construction : 1958

Date de retrait : 1973 pour la BB 20102, 1982 pour la BB 20101

Nombre d'exemplaires : 2

Numéros : BB 20101 et 20102 ex 30001 et 2

Reprenant la partie mécanique des BB 9200 et 16000, ces deux locomotives sont des prototypes destinés à assurer des relations entre l'Est de la France, alors récemment électrifié en 25000 V 50 Hz, et l'Allemagne ou la Suisse, pays électrifiés en 15000 V 16,7 Hz.

Pour ces deux engins, il a été choisi d'utiliser quatre moteurs de traction directement alimentés en courant alternatif monophasé, à la manière des BB 13000 : ils sont donc confinés au trafic voyageurs vu l'impossibilité de remorquer des convois lents et lourds.

Commandées dès 1955, ces machines N° 30001 & 2 ont été reçues en 1958 et rapidement confinées aux courtes liaisons entre Strasbourg et l'Allemagne vu leur mauvaise fiabilité. Deux autres engins différents les rejoignent : les BB 30003 & 4 (futures 20103 & 4), plus complexes mais plus performantes.

En 1962, elles sont devenues les BB 20101 & 2 afin de suivre le nouveau système de numérotation (ne pas les confondre donc avec les BB 30001 et 2 ex 26001 et 2 qui sont des BB 9400 tricourant)...

Victime d'une panne grave, la BB 20102 a été radiée dès 1973, peu après l'arrivée des BB 20200, alors que la BB 20101 a continué à rouler épisodiquement jusqu'en 1982.