2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

CC 14500

La série en chiffres :
Alimentation : 25000 V 50 Hz

Configuration des essieux : CC (bogies avec un moteur double)

Puissance : 5900 kW

Poids : 120 t.

Longueur : 20,19 m.

Chaîne de traction : graduateur et ponts redresseurs à thyristors

Vitesse maximale : 100 (PV) ou 220 km/h (GV)

Equipements spéciaux :  

Date de construction : prévue vers 1970

Date de retrait :  

Nombre d'exemplaires : aucun construit

Numéros : CC 14500

Version des CC 21000 pouvant être uniquement alimentées en 25000 V 50 Hz, la série CC 14500 était prévue à la fin des années soixante pour assurer les trains les plus rapides et les plus lourds sur les lignes du Nord et de l'Est de la France, et même en direction de l'Angleterre à travers le Tunnel sous la Manche, dont les études étaient déjà bien avancées (les CC 40100 avaient déjà expérimenté certains systèmes à mettre en œuvre ; par contre, la caisse gare une largeur "normale").

Strictement identique à celle des CC 21000 sous 25 kV, la chaîne de traction aurait délivré 5900 kW, tandis que la vitesse limite aurait pu atteindre les 220 km/h (même partie mécanique que les CC 6500 et 21000). Néanmoins, vu qu'aucune ligne ne permettait de rouler à de telles vitesses ni ne nécessitait de telles puissances, l'intérêt de tels engins était plutôt limité (le projet de passer Paris - Strasbourg à 180 km/h n'a même pas vu le jour).

Les développements de l'électronique de puissance permettant le développement d'engins presque aussi performants mais plus légers, la construction de la série, a finalement été annulée au profit d'autres engins plus adaptés : les BB 15000. Les CC 14500 n'auront donc existé que sur le papier.