2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

BB 1280 ex E 1 à 13 PO

La série en chiffres :
Alimentation : courant continu 600 V par troisième rail puis 1500 V par caténaire

Configuration des essieux : BB

Puissance : 500 puis 103 kW

Poids : 50 puis 63 t.

Longueur : 10,6 à 11,4 m.

Chaîne de traction : rhéostat, quatre moteurs de tractions à courant continu

Vitesse maximale : 100 puis 50 km/h

Equipements spéciaux : fourgon pour les E 9 à 13

Date de construction : 1899, 1900, 1904 & 1907

Date de retrait : 1967

Nombre d'exemplaires : 13

Numéros : E 1 à 13 puis E 281 à 293 PO
BB 1282 à 1293 SNCF

Toutes premières locomotives électriques de la compagnie du Paris Orléans, ces engins furent mis en service en 1900, en même temps que la gare d'Orsay, la section Orsay - Austerlitz étant électrifiée en 600 V continu par troisième rail afin d'éviter l'utilisation de locomotives à vapeur dans la capitale.

Après ces huit premiers engins numérotés E 1 à 8 et équipés d'une caisse à cabine centrale unique surnommée "boite à sel", cinq autres sont livrées en 1904 et 1907, avec une caisse plus classique à deux cabines encadrant un compartiment fourgon.

En 1927, la section Orsay - Juvisy sur laquelle était utilisée ces machines fut ré électrifiée avec une caténaire 1500 V, mettant au chômage forcé ces engins. Il faut alors décidé de les adapter à ce nouveau système entre 1*930 et 1936, avec renumérotation en E 281 à 293 et utilisation aux manœuvres et remontes de rames vides.

Enfin, en 1949, la série fut renumérotée dans la série 1280 de la SNCF (la E 281 avait déjà été radiée), sa carrière se poursuivant jusqu'en 1987 aux côtés des BB 1002 & 3. Un des premiers exemplaires est conservé à la Cité du Train de Mulhouse.