2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Engins modernes sauvegardés

Après sa réforme, la majorité du matériel ferroviaire est envoyé chez un ferrailleur, après une durée plus ou moins longue d'abandon.. Heureusement, certains engins échappent à ce triste sort, conservés par leur propriétaire ou cédés à des associations. Voici une liste non exhaustive du matériel à traction électrique ou thermique qui a été sauvegardé par la SNCF (Cité du Train de Mulhouse) ou par diverses associations :

N'hésitez pas à me contacter pour mettre à jour cette liste et y inclure des liens vers les associations qui conservent ces engins.

Locomotives électriques

BB 1 à 80 (1) : un exemplaire est conservé à la Cité du Train.

BB 300 (3 ?) : les BB 327 et 346 seraient à Miramas, la 348 à Mohon. La 337 aurait été ferraillée en région lyonnaise (Badan) en 2008.

CC 1100 (1) : la CC 1110 est actuellement en cours de rénovation aux ateliers de Béziers pour intégrer ensuite la Cité du Train.

BB 1280 (1) : un des premiers engins, à caisse "boite à sel" est conservé à la Cité du Train.

2CC2 3400 (1) : la 2CC2 3402, après avoir longtemps été garée au dépôt de Montluçon, est maintenant conservée à Chambéry par l'AMPFS qui l'a remise en état.

BB 1600 & 4500 (1) : la 1632 ex 4002 est exposée à la Cité du Train de Mulhouse.

BB 4100 & 4600 (1 ?) : seule la 4161, conservée en plein air à Miramas (13), a survécu : la 4175 ex 4606 a été ferraillée en 2002 à Pamiers (09).

BB 4200 & 4700 (4 ?) : la 4240 est conservée à Montgaillard (65), la 4732 ex 4216 à l'ancienne usine Alsthom de Tarbes, la 4736 ex 4202 est exposée à Tarascon sur Ariège, et la 4769 serait conservée au dépôt de Mohon.

2D2 5500 (2) : la 5516 est exposée à la Cité du train tandis que la 5525 est conservée par l'association E 525 en région parisienne.

CC 6500 (9 ?) : la 6503 est exposée à Augsbourg (Allemagne). La 6530 a été remise en livrée d'origine et conservée par la SNCF au dépôt de Mohon (08), les 6534 et 6559 sont conservées à Lyon, et les 6549 et 6558 sont protégées par l'APMFS. La 6570 est sauvegardée par l'association APCC 6570 (Avignon), la 6575 (ex 21001) à Nîmes, tandis que la 6565, renumérotée en 6572, est exposée à la Cité du Train. 

CC 7000 & 7100 (6) : outre la CC 7002 (APMFS à Ambérieu, 01), cinq autres CC 7100 ont été sauvegardées : les 7102 et 6 à Ambérieu, la 7107 à la Cité du Train, la 7121 à Miramas et la 7140 à Breil sur Roya (06).

BB 8100 (5 ?) : la 8177 est garée à Miramas, et la 8238 à Breil sur Roya. Les 8122, 8194 et 8240 seraient encore aux ateliers de Vitry sur Seine, mais leur sort est actuellement inconnu.

BB 8500 (1 ?) : la 8563, dernière en livrée d'origine, a un temps été pressentie pour être conservée. Elle a hélas été ferraillée peu après sa réforme. La BB 8616, en livrée béton, semble être stockée au dépôt de Mohon.

BB 9003/4 (1) : exposée à la Cité du Train, la BB 9004 a été restaurée à partir d'éléments de la BB 9003.

2D2 9100 (1) : après leur réforme, les 2D2 9134 et 9135 ont été confiées à des associations. Hélas, la 9134 a fini par être ferraillée vers 2008, l'autre machine étant maintenant hébergée au dépôt d'Ambérieu.

BB 9200 (5 ?) : la 9291 a été remise en livrée rouge Capitole pour la Cité du Train. Les 9256, 9269, 9270 et 9290 devraient être conservées à Ambérieu (dépôt de l'APMFS).

BB 9300 (1 ?): la sauvegarde de la BB 9301, toujours en service, par des passionnés est en cours de planification. La 9337, elle, serait mise de côté pour la Cité du Train.

BB 9400 (1) : la BB 9411 (livrée d'origine) est la seule survivante, conservée par l'AAATV SNCF Nîmes. La 9460 (seconde livrée verte) a longtemps été garée à Montpellier mais a été ferraillée en 2008.

BB 12000 (10) : BB 12004 (AAATV Lille), BB 12035, BB 12068 (remise en livrée d'origine et conservée par le CMCF (Centre de la Mine et du Chemin de Fer) à Oignies (62), BB 12069 (garée au Creusot), BB 12114 (dépôt de Conflans-Jarny, 54), 12120 (à Treignes, Belgique) et 12125 (Cité du Train, Mulhouse). D'autres machines osant exposées en extérieur : BB 12032  à Méricourt (62), BB 12083 à Petite-Rosselle (57), 12087 à Nouvion sur Meuse (08)

BB 13000 (2) : d'abord rachetée par Eurotunnel, la 13044 est maintenant conservée par le CMCF à Oignies. La 13052, remise en livrée bleue d'origine, est conservée par la SNCF au dépôt de Mohon. 

CC 14000 (1) : la 14018, remise en livrée bleue d'origine, a été exposée à la Cité du Train de Mulhouse. Actuellement, elle est gardée en réserve, au dépôt de Mohon.

CC 14100 (2) : la 14161 est exposée à l'extérieur à Conflans en Jarnisy (54), la 14183 est conservée par le Musée de la Mine à Petite-Rosselle (57).

BB 16000 (1) : la 16020 est garée au dépôt de Mohon.

BB 16100 (1) : contre toute attente, un exemplaire a été sauvegardé à l'annexe de la Cité du Train, à Mohon.

BB 16500 (au moins 2) :  la 16506 et une cabine de la 16517 ont été sauvées par le CMCF d'Oignies, la 16745 par la Cité du Train.

CC 20001 & 25000 (1) : la CC 20001 a été restaurée et est conservée par l'APMFS à Chambéry.

BB 20200 (1) : la 20210 a été remise en livrée d'origine, pour la Cité du Train.

CC 21000 (1) : toutes ces machines ont été transformées en CC 6575 à 78 ; seule conservée, la 6575 a retrouvé partiellement ses marquages CC 21001 (sur une des faces avant).

BB 25100 & 25150 : quelques machines ont pour le moment échappé à la démolition en étant revendues à la Roumanie. Une BB 25150 pourrait être conservée en Rhône Alpes.

BB 25200 (1) : la BB 25236 a conservé la livrée d'origine afin d'intégrer la Cité du Train après sa radiation. D'autres engins connaissent déjà une seconde carrière, laborieuse, en Roumanie.

CC 40100 (3) : la 40101 est maintenant exposée à la Cité du Train, tandis que la 40109 est à Oignies (62, CMCF) et la 40110, en état de marche, au dépôt de Paris La Chapelle.

Séries dont aucun exemplaire n'a été conservé :beaucoup de prototypes, BB 100, 200, 2BB2 400, BB 1500 & 4000, 2D2 5000, 5100, 5300 & 5400, BB 8700, 9600, 9700, 20100, 30000

Locomotives Diesel

BB 60031 à 33 : la 60032 est exposée à la Cité du Train, en livrée d'origine avec son immatriculation PLM 4 DMD 2.

C 61000 & TC 61100 (4 ?) : trois C 61000 et un TC 61100 seraient actuellement conservés par des chemins de fer touristiques.

A1A-A1A 62000 (7 ?) : six machines (pas toutes en état de marche) sont conservées par divers chemins de fer touristiques ; la 62094 est au CMCF d'Oignies.

BB 62400 (3 ?) : deux de ces machines sont retournées aux Pays Bas, alors qu'un autre exemplaire non revendu à la SNCF y était déjà conservé. Parmi les engins restés en France, deux ont été revendus à Lafarge (situation actuelle inconnue), et la 62432 serait la seule à ne pas avoir été ferraillée.

BB 63000 (8 ?) : un nombre relativement important de ces engins a été récupéré par des chemins de fers touristiques ou industriels. La 63013 est à la Cité du Train de Mulhouse.

BB 63500 (au moins une dizaine) : là encore, certains de ces engins connaissent une seconde carrière industrielle (plus d'une vingtaine) ou touristique (au moins 7).

CC 65000 (2 ?) : la 65001 est exposée à la Cité du Train, tandis que la 65005 est encore utilisée par l'AGRIVAP. Les 65006 et 12 ont aussi été un temps conservées, mais semblent avoir été démolies depuis.

CC 65500 (6 ?) : la 65506 est conservée à Oignies par le CMCF, cinq autres machines ont été revendues à des sociétés de travaux ferroviaires.

BB 66000 & BB 66400 (1) :: bien qu'encore largement présents sur le réseau français, beaucoup de ces engins ont été revendus à VFLI ou d'autres compagnies. La 66105 est utilisée par le Train du pays Cathare et du Fenouillèdes et la 66467 par l'AGRIVAP.

A1A-A1A 68000 (1) : seul engin de la série encore en service, l'A1A-A1A 68081 a été remis en livrée d'origine par la SNCF en vue d'une incorporation aux collections de la Cité du Train après sa réforme.

A1A-A1A 68500 (4 ?) : le 68523 (livrée jaune Infrarail) devrait être conservé au Musée de Mulhouse, tandis que d'autres engins ont été confiés à des associations : le 68506 à Longueville, le 68537 pour l'AGRIVAP et le 68540 pour l'AAATV Centre Val de Loire.

CC 72000 (1) : la 72084 est prévue pour rejoindre la Cité du Train après sa radiation, mais le 72029 (livrée Fret) serait également prévu. D'ores et déjà le 72064 est sauvegardé par l'ARCET.

CC 80001 (1) : ce prototype a été racheté par Renault, son constructeur, qui le stockerait actuellement dans son usine de Flins.

Séries dont aucun exemplaire n'a été conservé :beaucoup de prototypes comme les 69000, CC 70000. La série des BB 67000 n'a pas d'exemplaire subsistant mais beaucoup sont encore à l'inventaire car transformés en 67200.

Locotracteurs

Le cas des locotracteurs est encore différent : très prisés des industriels possédant des embranchements particuliers, bon nombre d'entre eux bénéficient d'une seconde carrière. D'autres sont conservés par la SNCF mais répertoriés dans la catégorie "outillage", confinés à des ateliers ou un dépôt.

Autorails

De même, ces engins sont très prisés par les associations et chemins de fer touristiques, vu leur coût modéré d'utilisation et la possibilité de circuler quasiment partout. Afin de réduire les manœuvres, les compositions formées sont généralement réversibles (un autorail à chaque bout, les remorques au milieu). Bon nombre de personnalisations sont effectuées par ces nouveaux propriétaires : remise en peinture, voire nouveaux aménagements intérieurs...

Automotrices

Le cas de ce type de matériel est très différent, vu qu'il exige une caténaire pour circuler. De plus, les engins provenant des services type banlieue sont souvent en mauvais état, sont de grande taille (plusieurs caisses, d'où des coûts accrus en entretien et frais de garage) et peuvent difficilement rouler sur leurs anciennes lignes vu le trafic qui y règne.

Z 3700 : une rame est conservée au Muse de Mulhouse en extérieur, hélas en mauvais état.

Z 5100 : quelques éléments sont sauvegardés par plusieurs associations.

Z 6100 : il semblerait que la sauvegarde d'un élément soit envisagée par des passionnés.

Z 7100 : la Z 7133 et sa remorque ZRx 17133 sont conservées à Mohon.

Séries dont aucun exemplaire n'a été conservé :Z 6300, Z 3800, Z 6006 à 9, Z 8000, Z 7001, prototypes monophasé

Turbotrains

TGV 001 : seules les deux motrices, vidées et exposées à proximité d'autoroutes, ont été conservées. Une motrice est à Belfort, près des usines Alstom, l'autre à proximité des ateliers de Bischheim.

ETG : seules deux motrices Diesel T1500 ont été conservées par la SNCF, afin de constituer l'élément expérimental X 1501/2, encore utilisé actuellement.

RTG : la T 2057 est exposée au Musée de Mulhouse, mais avec un aménagement type première classe. La motrice T 2010 serait également à l'abri au dépôt de Mohon ; quant aux deux rames garées en 1993 aux ateliers de Bordeaux en vue de leur vente à l'Iran, rien n'indique ce qu'elles sont devenues.

Voitures

Le cas des voitures est assez particulier : après leur réforme, un certain nombre d'entre elles est soit revendu à l'étranger soit utilisé comme véhicule de cantonnement / service, ce qui permet ainsi de voir encore actuellement du matériel construit au début des années 20.