2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

X 94750

La série en chiffres :
Alimentation : un moteur Diesel Saurer

Configuration : motrice + remorque

Puissance : 440 kW (600 Ch.).

Poids : 62 t.

Longueur : 42,60 m.

Chaîne de traction : hydromécanique

Vitesse maximale : 140 km/h

Equipements spéciaux : UM, aménagements pour le transport 66 conteneurs de 200 kg

Places de première classe : non

Places de seconde classe : non

Date de construction : 1978 et 1979

Date de retrait : 1993 ;  sept motrices transformées entre 1996 et 1998  en X 4750

Nombre d'exemplaires : 8 rames

Numéros : motrices XP 94750 à 94756
remorques XRP 98750 à 98756

Reprenant les caractéristiques techniques des E.A.D. X 4750, les huit "Rames Automotrices Postales" (R.A.P) X 94750 ont été construites en 1978 pour La Poste afin de transporter du courrier entre Paris, Rouen, Lille et Caen en complément des allèges postales traditionnelles. Les espaces habituellement dévolus aux voyageurs sont ainsi spécialement aménagés pour le transport de colis et de lettres en contenus de 200 kg, d'où l'absence de fenêtres. La capacité est de 66 conteneurs, soit 13,2 tonnes. La livrée extérieure est proche des engins de la SNCF, excepté la présence de logos jaunes "La Poste" sur les flancs.

Victimes de la suppression progressive du transport du courrier par voie ferroviaire (depuis 2000 La Poste n'utilise plus que ses trois rames TGV), ces engins cessent toute utilisation dès 1993.

Vu leur bon état général, avant l'arrivée des nouveaux autorails X 72500 et X 73500, la SNCF décide de compléter son parc d'autorails X 4750 rénovés affectés à la région Lorraine.

Sept motrices X 94750 sont ainsi totalement réaménagées entre 1996 et 1998, avec la création de fenêtres et d'aménagements intérieurs et la pose de nouvelles cabines renforcées. Les remorques XRP 98750, elles, sont réformée, vu l'ampleur des transformations à réaliser et la disponibilité de remorques de X 4300 et X 4500 dont la réforme débutait.

Au final, sept engins identiques aux X 4750 (numéros X 4797 à 4803) modernisés sont obtenus ; la rame X 94755 + XR 98755 n'est finalement pas modernisée suite à la faillite de l'entreprise chargée des travaux. Elle est aujourd'hui conservée au Musée des Ambulants postaux, à Toulouse.