2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

X 5500 & 5800

La série en chiffres :
Alimentation : 1 moteur Diesel Renault 150 Ch.

Configuration : quatre essieux

Puissance : 150 Ch. (110 kW)

Poids : 13,9 t.

Longueur : 14,7 m.

Chaîne de traction : purement mécanique (boite de vitesses manuelle)

Vitesse maximale : 80 km/h

Equipements spéciaux : fourgon

Places de première classe : non

Places de seconde classe : 60 places (ex troisième classe)

Date de construction : X 5011 & 12 : 1948
X 5500 : 1950
X 5800 : 1952 à 1954

Date de retrait : 1968 à 1977

Nombre d'exemplaires : 108

Numéros : prototypes X 5010 & 11, X 5501 à 5551 & 5801 à 5855

Plus petits des autorails "unifiés" commandés par la SNCF après la Seconde Guerre Mondiale, ces engins sont destinés à assurer des dessertes sur les lignes les moins fréquentées du réseau. Avec leur moteur de 150 Ch., leurs performances sont très modestes, surtout lorsqu'ils remorquent une remorque. Afin de réaliser des économies et de faciliter les manœuvres, ils ne disposent que d'une cabine de conduite, située en hauteur dans un angle de la caisse, ce qui leur donne un air de famille avec les X 3800 "Picasso" contemporains.

Après deux prototypes X 5010 & 11, une première commande de 51 engins est construite en 1950, formant la série X 5500. Donnant satisfaction malgré son extrême simplicité, elle est rejointe par 55 autres engins entre 1952 et 1954 ayant un intérieur différent, formant la série X 5800.

Alors que les fermetures de lignes battent leur plein, ces autorails sont insuffisamment performants pour pouvoir rouler sur des lignes plus fréquentées. Ils furent donc réformés de 1968 à 1977, sans avoir de véritables remplaçants.