2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

RGP 2 X 2700

La série en chiffres :
Alimentation : deux moteurs Diesel de 300 Ch.

Configuration : 2 caisses : motrice + remorque

Puissance : 600 Ch.

Poids : 77 t. (motrice 45 t, remorque 32 t.)

Longueur : 27,5 m chaque caisse

Chaîne de traction : boite de vitesses manuelle

Vitesse maximale : 120 km/h

Equipements spéciaux : fourgon, UM

Places de première classe : 104 puis 21 ?

Places de seconde classe : 0 puis 100 ?

Date de construction : 1954 et 1955

Date de retrait : 1980 à 1986, sauf rame N° X 2700

Nombre d'exemplaires : 20

Numéros : motrices X 2701 à 2720, remorques XR 7701 à 7720
rame X 2700 : motrices X 2707 et 2714

Alors que tous les autorails construits depuis 1945 sont destinés à assurer des relations à caractère purement régional, la SNCF reçoit en 1954 et 1955 vingt "Rames à Grand Parcours" (RGP).

Numérotées X 2701 à 2720, elles sont composées d'une motrice mécaniquement proche d'un X 2400, associée en permanence à une remorque équipée d'un poste de conduite. Les aménagements intérieurs sont plus soignés, avec une disposition 2+2 en seconde classe, de manière à offrir un niveau de confort acceptable pour des relations grandes lignes. La livrée extérieure est vert clair et crème, avec des motifs en aluminium.

Débutant leur carrière sur les relations grandes lignes transversales, ces vingt rames sont rapidement épaulées par les X 2720 "RGP 1", équipées d'un seul moteur. L'arrivée des turbotrains RTG en 1973 les cantonnera aux relations régionales autour de Limoges et de Bordeaux ; neuf rames seront repeintes en jaune et gris, comme les RTG et RGP 1. Les aménagements intérieurs sont modifiés avec déclassement partiel et suppression du compartiment cuisine.

Coûteuses en entretien du fait de la présence de deux moteurs, tout comme les X 2400, elles seront radiées à partir de 1980, remplacées par les X 2100 et les Z 2 sur la ligne Bordeaux - Montauban nouvellement électrifiée...

En 1984, alors que les dernières rames vont être radiées, la SNCF créée à partir des motrices X 2707 et X 2714 un engin, immatriculé X 2700, destiné à l'auscultation des voies par ultrasons sur l'ensemble du réseau national. Peint dans une livrée proche de celle des voitures Corail et équipé de feux supplémentaires, il a cessé tout service en 2010.