2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures K SNCB

Voitures K1

Premières voitures métalliques (assemblage par rivets) construites par la SNCB, à partir de 1933, elles permirent de remplacer en partie les voitures à caisse en bois utilisées sur les relations intérieures. Longueur 23,2 m, vitesse limitée à 140 km/h.

AB puis A : 122 exemplaires

12 places de première classe et 52 de seconde (intégralement première classe après 1956).

B puis A : 40 exemplaires

72 places de seconde classe (première après 1956).

C puis B : 247 exemplaires

108 places de troisième classe (avant 1956, seconde ensuite).

BD puis AD : 40 exemplaires

Voitures de deuxième classe (48 places) avec compartiment fourgon. Surclassement en 1956.

CD puis BD : 53 exemplaires

Voitures ayant 69 places de troisième puis deuxième classe (après 1956) et un fourgon.

Voitures K2

Dérivées des voitures K1 mais construites de 1953 à 1957 et allégées ; le rivetage est toujours présent.

C puis B 22 200 : 116 unités N° 22 201 à 22 326

Voitures de troisième puis seconde classe.

CD puis BD 29 200 : 10 exemplaires N°29 201 à 29 210

Voitures de troisième (puis deuxième) classe avec fourgon.

CR puis B 22 200 : 10 exemplaires N° 22 201 à 22 326

Voitures de troisième (puis seconde) classe avec compartiment snack rapidement supprimé.

Voitures K3

Fabriquées en 1955, ces voitures dérivent es K1 et K2 mais ont une caisse soudée.

C puis B 22 400 : 100 exemplaires N° 22 401 à 22 500

Voitures de troisième puis seconde classe.

Les voitures K1, K2 et K3 ont été réformées entre 1980 et 1989 ; 108 ont été revendues au Maroc.

Voitures K4

En 1995, la SNCB, manquant de matériel, envisagea de louer du matériel à la DB et la SNCF. Finalement, elle préféra l’achat d’occasion à la SNCF de 15 B10 UIC (des voitures B5Dd2 avec compartiment fourgon avaient d’abord été prévues), 14 B4t4 USI remises au type A4t4 et 36 B10t USI.

A 21 500 : 14 exemplaires N°21 501 à 21 514

Anciennes B4t4 USI (elles mêmes anciennes A4t4 déclassées à la fin des années70), réaménagées en première classe avec des sièges type Corail ; la capacité passe à 54 places de première classe.

B 22 500 : 55 exemplaires N°22 501 à 22 555

Anciennes B10t USI, comportant une salle de 80 places de seconde classe.

BD 29 500 : 15 exemplaires N°29 501 à 29 515

Anciennes B10 UIC, dont un compartiment a été transformé en local pour bagages et courrier : la capacité tombe à neuf compartiments de huit places de seconde classe, soit 72 places.

Toutes ces voitures sont limitées à 140 km/h ; elles appartiennent à des tranches différentes (1960 à 1969). Elles ont été remises à neuf par les ateliers de Saintes avec remise en peinture aux couleurs de la SNCB (bordeaux à bande blanche).

Peu appropriées à une utilisation de grande banlieue, elles ont été louées aux Pays Bas en 1998 , recevant le logo des NS mais conservant leur immatriculation à la SNCB. Remplacées par des voitures ex DB, elles sont ensuite retournées en Belgique en 2001, et ont été utilisées jusqu’en 2005 – 2006.

La cession d’une partie de ce parc à un réseau africain n’a finalement pas eu lieu, ces voitures ont été acheminées en Allemagne, vers Aix la Chapelle, pour y être ferraillées.