2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

AM 35 SNCB

La série en chiffres :
Alimentation : 3000 V continu

Configuration : 2 motrices et 2 puis 4 remorques
Rames postales : deux motrices

Puissance : 968 kW

Poids : 242 puis 332 t.

Longueur : 91 puis 135,7 m.

Chaîne de traction : Deux rhéostats et huit moteurs de traction à courant continu

Vitesse maximale : 120 puis 130 km/h

Equipements spéciaux : fourgon

Places de première classe : 116 (2eme avant 1956)

Places de seconde classe : 237 puis 441 (3eme avant 1956)

Date de construction : 1935 (remorques en plus en 1938)
AM 35 APT transformées en 1967

Date de retrait : 1959 à 1962 (APT : 1988)

Nombre d'exemplaires : 12 rames

Numéros : 212.001 à 012 puis rames postales APT 801 à 808 puis 951 - 958 puis 001 à 8

Premières automotrices du réseau Belge, construites à l'occasion de la première électrification : Bruxelles - Anvers en 1935 pour y effectuer un service rapide.

Initialement à quatre caisses (Cx + B + BC + CDx), le succès rencontré justifia dès 1938 une mise à six caisses (Cx + B + BC + C + C + CDx).

En 1956, les deux classes changent : de 2eme et 3eme on passe à 1ere et 2eme sans modifications, la carrière de ces rames se terminant quelques années plus tard. 

Huit d'entre elles connurent à partir de 1967 une seconde carrière pour la Poste Belge, seules les motrices étant conservées. D'abord utilisées comme bureau de tri ambulant, elles devinrent en 1971 de simples allèges de transport tandis que leur numérotation changea plusieurs fois : 221.801 à 8, puis en 1971 801 à 8, puis 951 à 958 en 1974, et enfin 001 à 8 en 1986, leur radiation ayant lieu deux ans plus tard.