2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Types 22, 23 & 25 SNCB

La série en chiffres :
Alimentation : 3000 V continu

Configuration des essieux : BB

Puissance : 2000 kW

Poids : 83 à 93 t.

Longueur : 18 m.

Chaîne de traction : rhéostat (thyristors pour la 2401) et quatre moteurs de traction à courant continu

Vitesse maximale : 130 km/h

Equipements spéciaux :  

Date de construction : série 22 : 1954
série 23 : 1955 à 1957
série 25 : 1960 & 1961

Date de retrait : années 2000 (terminé en 2009 pour les séries 22 et 25, 2012 pour les 23)


Nombre d'exemplaires : série 22 : 50

série 23 : 83

série 25 : 22


Numéros : 2201 à 2250, 2301 à 2383 et 2501 à 2522


Construites en 1954, les 50 machines de type BB formant actuellement la série 22 sont destinées à assurer toutes sortes de services sur le réseau ferré belge électrifié, en pleine expansion. D'une puissance de 2000 kW, elles peuvent rouler à 130 km/h. Leur retrait s'est terminé en 2009.

La série 23 est une version améliorée de la série 22 ; construction de 1955 à 1957, 83 exemplaires. Les caractéristiques générales et les utilisations sont les mêmes que pour la série 22. Les dernières machines disparaitront en 2012, remplaces par des 18-19 neuves.

Enfin, les 22 machines de la série 25 ont été construites en 1960 et 1961 sur le même modèle que les séries 22 et 23. La vitesse limite des 6 dernières unités était de 140 km/h avant 1968, contre 125 pour les autres. 8 ont été transformées en 1973 pour donner lieu à la série 25.5. D'abord utilisées en service express, elles ont été recalées aux trains facultatifs et de marchandises puis disparurent en 2009.

Enfin, le prototype 2401 a été obtenu à partir d'une machine de la série 23 en 1959. Remise au type en 1974, après avoir testé des redresseurs à thyristors et d'autres éléments pour un projet de machine polytension de 7000 Ch., à l'origine de la série 20.