2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Automotrices 432 RENFE

La série en chiffres :
Alimentation : 1500 et 3000 V continu

Configuration : motrice et remorque puis motrice et deux remorques

Puissance : 1160 kW

Poids :  

Longueur : 79,9 m.

Chaîne de traction : rhéostat, quatre moteurs de traction à courant continu

Vitesse maximale : 140 km/h

Equipements spéciaux : UM jusqu'à 3 éléments, bar (avant rénovation), climatisation

Places de première classe : 52

Places de seconde classe : 160

Date de construction : 1971 et 1973

Date de retrait : 2010

Nombre d'exemplaires : 20

Numéros : 432.001 à 432.020

Afin d'assurer des relations grandes lignes entre Madrid et le Nord de l'Espagne, la RENFE décida d'acquérir au début des années 70 ses premières automotrices conçues pour les longs parcours, reprenant le principe des rames "TER" 597. Elles évitent d'employer des rames traditionnelles, surcapacitaires sur certaines relations (deux caisses suffisent, au pire les rames sont mises en unité multiple), tout en offrant un haut niveau de confort. A l'époque, les lignes sont déjà intégralement électrifiées, mais le système 1500 V continu reste encore présent, obligeant ces engins à être bitension (couplage en série ou en parallèle des moteurs).

Comme pour la plupart des engins de cette époque, la partie mécanique est de construction espagnole (CAF, Macosa, MTM), tandis que la partie électrique est fournie par Mitsubishi.

Vu le succès de ces engins, une remorque intermédiaire leur fut ajoutée de 1975 à 1978, et des engins proches furent construits (séries 444 et 448).

Au début des années 90 ces engins furent déclassées aux services régionaux et la possibilité de fonctionner sous 1500 V fut supprimée ; trois rames perdirent même leur remorque intermédiaire. Les dernières réformes eurent lieu mi 2010.