2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Série 269 RENFE

La série en chiffres :
Alimentation : 3000 V continu

Configuration des essieux : BB (bogies monomoteurs)

Puissance : 3100 kW

Poids : 88 t.

Longueur : 17,27 m.

Chaîne de traction : rhéostat et deux moteurs de traction doubles à courant continu

Vitesse maximale : double rapport

Equipements spéciaux : Unité Multiple

Date de construction : 1973 à 1985

Date de retrait :  

Nombre d'exemplaires : 263

Numéros : (voir tableaux)

Dérivé simplifié des séries 279 et 289 ayant déjà fait leurs preuves sur le réseau espagnol, ces nouvelles machines de conception japonaise (Mitsubishi) arrivent à une époque de modernisation des artères principales et sont destinées à un usage mixte. En revanche, la possibilité de rouler sous 1500 V continu est supprimée : à cette époque déjà, la plupart des lignes ont été rééquipées en 3000 V continu.

Types d'origines

Plusieurs sous séries ont été successivement livrées afin de faire face à l'évolution des besoins de la RENFE, les vitesses des trains tant marchandises que de voyageurs étant augmentées, et l'électrotechnique faisant de grands progrès.

Sous série Fabrication Nombre Partie électrique PV GV
269.0 (269.001 à 108) 1973 à 1978 108 rhéostat ; auxiliaires à courant continu 80 140
269.2 (269.201 à 331) 1980 à 1985 131 rhéostat ; auxiliaires triphasé / continu 100 160
269.5 (269.501 à 522) 1974 à 1979 22 rhéostat ; auxiliaires à courant continu 90 160
269.6 (269.601 à 604) 1981 & 1982 4 hacheurs ; auxiliaires triphasé / continu 100 160

Transformations

Le système de double rapports de transmission se révélant couteux en entretien, il a été supprimé au cours des années 90, en même temps que le parc moteur fut réparti entre les différentes activités de la RENFE qui décidèrent d'effectuer des transformations avoir des engins davantage adaptés à leurs besoins. Des modernisations du système de freinage et d'alimentation des auxiliaires ont parfois eu lieu.