2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Série 250 RENFE

La série en chiffres :
Alimentation : 3000 V continu

Configuration des essieux : CC (bogies monomoteurs)

Puissance : 4600 kW

Poids : 124 t.

Longueur : 20 m.

Chaîne de traction : série 250.0 : rhéostats
série 250.6 : hacheurs à thyristors
deux moteurs de traction doubles à courant continu

Vitesse maximale : rapports 100 et 160 puis 140 km/h

Equipements spéciaux :  

Date de construction : 1981 à 1985 et 1988 (série 250.6)

Date de retrait : 2006 à 2010

Nombre d'exemplaires : série 250 : 35
série 250.6 : 6

Numéros : 250.001 à 035 et 250.601 à 606

Conçues par Krauss Maffei et fabriquées en Allemagne pour les premières puis en Espagne entre 1981 et 1986, ces machines de 4600 kW ont une disposition d'essieux CC et étaient utilisées tant en service marchandises que voyageurs. Les bogies, construits par Alsthom sur le modèle de ceux équipant les CC 6500, ont un double rapport de réduction donnant une vitesse limite de 100 ou 160 km/h.

Etant très agressives pour la voie, la vitesse maximale de ces machines a été abaissée à 140 km/h en 1988. Vu son coût d'entretien et avec la généralisation des automotrices et Talgo remorqués par des 252, la série a été confinée au trafic fret, et sa réforme a eu lieu entre 2006 et 2010.

Quasi identiques à la série 250, six locomotives immatriculées dans la série 250.6, construites en 1988 ont une électronique de puissance plus évoluée, avec des thyristors. Elles ont suivi la même carrière que leurs aînées, mais toutes ont été radiées en 2006 puis démolies.