2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures Inter City NS

Construites à partir de 1980, ces voitures ont permis aux NS de remettre à niveaux leur offre sur les relations aussi bien internes aux Pays Bas qu'internationales. De 1978 à 1983, des voitures Corail avaient été louées à la SNCF afin d'assurer l'intérim sur des trains à supplément "Inter City Plus" sur les deux relations les plus importantes du pays.

La caisse est fabriquée en Allemagne par Talbot (aujourd'hui Bombardier) et possède de nombreuses ressemblances avec les automotrices ICM, tandis que les bogies des Y32 français, repris des voitures Corail de la SNCF.

Voitures ICR "Internationales"

Peintes en jaune et bleu, ces voitures fabriquées de 1980 à 1982 puis en 1988 sont aptes à circuler à l'étranger (convertisseurs statiques adaptés pour une ligne de train alimentée en 1000 V 16,7 Hz, 3000 V continu ou 1500 V 50 Hz au lieu du 1500 V continu).

A : 45 exemplaires

Voitures de première classe, 59 places (deux compartiments de six places et salle de 47 places en disposition 2+1) + 10 strapontins, 41 tonnes.

B : 70 exemplaires

Voitures de seconde classe, 80 places (deux compartiments de 6 places et salle de 68 places en disposition 2+1) + 10 strapontins, 40 tonnes.

BKD : 51 exemplaires

Voitures de seconde classe ayant une salle de 45 places + 10 strapontins, un compartiment fourgon ainsi qu'une cuisine.

Après rénovation entre 2000 et 2005, la livrée reste la même mais les types sont remaniés et reçoivent tous la climatisation. En outre, des voitures pilotes font leur apparition :

A : 20 exemplaires

Voitures climatisées de première classe.

B : 46 exemplaires

Voitures climatisées de seconde classe.

BD : 7 exemplaires

Voitures climatisées de seconde classe avec compartiment à bagages.

Bf : 21 exemplaires

Voitures climatisées de seconde classe ayant un espace pour le transport de vélos.

BDs : 32 exemplaires

Voitures pilotes climatisées de seconde classe avec fourgon. La cabine est différente de celle des voitures Benelux, avec un pupitre central, et le système de commande est prévu pour les locomotives série 1700 (N°1701 à 1734). 

A noter qu'une voiture de première classe a été transformée en salon roulant royal, que deux voitures ont été radiées suite à accident et que 37 autres (12 A, 24 B et 1 BD) ont été adaptées pour les relations Benelux. En sens inverse, ce parc est complété par huit voitures B auparavant utilisées sur les navettes Benelux.

Voitures ICR "Pays Bas"

Elles aussi peintes en jaune et bleu, ces voitures ne peuvent sortir du réseau néerlandais (ligne de train uniquement en 1500 V continu). 92 voitures ont été fabriquées entre 1980 et 1982, disposant des mêmes aménagements que les voitures "internationales" :

A : 32 unités

B : 60 unités

Après rénovation et pose de la climatisation, la répartition change :

A : 36 unités

B : 56 unités

Voitures ICR "Benelux"

Construites en 1986 et 1987 pour les relations "Benelux" Bruxelles - Amsterdam, ces voitures ont permis d'évincer les rames réversibles composées d'une locomotive SNCB type 25.5 et de diverses voitures NS et SNCB datant des années 50 et 60. Tout comme les locomotives bitension SNCB série 11 auxquelles elles sont associées, elles sont peintes dans une livrée jaune (couleur emblématique des NS) et bordeaux (couleur longtemps utilisée par la SNCB pour ses trains express). L'intérieur est identiques aux autres voitures, mais certains types sont différents :

A : 10 exemplaires

Voitures de première classe, 59 places (+ 10 strapontins).

AB : 10 exemplaires

Voitures mixtes, comportant 23 places de première classe et 48 de seconde (+ 9 strapontins). Par la suite, ces voitures ont été entièrement déclassées en seconde classe.

B : 18 exemplaires

Voitures de seconde classe, 80 places (+ 10 strapontins).

BKD :10  exemplaires

Voitures de seconde classe ayant une salle de 45 places + 10 strapontins, un compartiment fourgon ainsi qu'une cuisine.

Bs : 11 exemplaires

Voitures pilotes de seconde classe, 64 places + 12 strapontins, cabine de conduite adaptée pour la circulation sur les deux réseaux.

A partir de 2007, le passage en rénovation de ces voitures s'est accompagné d'une nouvelle livrée très originale, à plusieurs tons de rouge / rose sur fond blanc ; suppression de certains types et pose de la climatisation. 8 voitures sont affectées aux relations de service intérieur.

A : 10 exemplaires

B : 20 exemplaires

Voitures de seconde classe (comprend d'anciennes AB).

BD : 10 exemplaires ex BKD

Voitures de deuxième classe avec fourgon, anciennes BKD.

Ce parc est également complété par 37 voitures ex "service international", échangées contre 8 B non modernisées :

A : 12 unités

B : 24 unités

BD : un seul exemplaire ex BKD

Par contre, les voitures pilotes ne sont pas rénovées et reçoivent uniquement la nouvelle livrée :

Bs : 11 exemplaires

Vers 2010, les locomotives 11 de la SNCB ayant été remplacées par des 28 inaptes à la réversibilité, les voitures pilotes sont retirées des compositions, réformées et ferraillées (sauf une, envoyée au musée) car étant difficilement utilisables en service intérieur (cabine et système de commande différents).

Les compositions formées sont maintenant du type :locomotive + B + A + A + BD + B + B + B + locomotive

Exploitation en coupons

Depuis 2005, les NS ont décidé d'exploiter leurs voitures en un système de "coupons" portant un même numéro, afin de simplifier l'exploitation (mêmes dates de maintenance) tout en étant plus souple que le système de rames blocs utilisé dans certains pays comme la France.

5100 : B

Une seule voiture, de seconde classe.

5200 : BDs

Une seule voiture, pilote de seconde classe.

5500 : Bf

Une seule voiture, de seconde classe avec espace vélos.

5600 : B + A + B

Trois voitures : une de première encadrée par deux de seconde.

5700 : BD

Une seule voiture, de seconde classe avec fourgon.

5800 : Bf + B + Bf ou BD + Bf + BD

Trois voitures de seconde classe, avec pour au moins deux d'entre elles fourgon ou espace vélos.