2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Choisir le matériel

Les locomotives

Ne pas commencer par acheter directement des machines à 150 € ou plus : elles sont souvent assez fragiles et donc guère appropriées à une utilisation assez basique. De plus, elles font assez mal financièrement… Eviter aussi le marché de l’occasion : les prix sont assez chers, et la locomotive peut avoir déjà bien vécu… Dans tous les cas, il faut pouvoir tester la machine avant de l’acheter.

On peut trouver des machines neuves à des prix parfois moins chers qu’en occasion : c’est le cas des modèles d’entrée de gamme de la plupart des constructeurs. La caisse est souvent simplifiée et représente un modèle allemand, mais la mécanique reste la plupart du temps de bonne qualité.

Le plus souvent, les machines électriques vendues plus chères que les équivalents diesel, car nécessitant de plus nombreux détails, comme les pantographes (vendus environ 20 € la paire). Si on veut les faire rouler pantographe levé (ce qui est plus réaliste), il faudra faire attention au gabarit des ponts et tunnels (ce qui peut être gênant dans le cas d’un réseau à plusieurs niveaux, en nécessitant un rallongement des rames d’accès). Enfin, pour les plus perfectionnistes, il faut savoir que la reproduction de la caténaire, quasi-indispensable dans la réalité, est très coûteuse, et compliquée…

JOUEF - HORNBY propose dès une quarantaine d’euros une locomotive C 61000, dont la mécanique, récemment revue, est très acceptable. Pour environ 70 €, des BB 9200 ayant une caisse et une mécanique de bon aloi sont également proposées.

PIKO, MEHANO et ROCO proposent des modèles à une cinquantaine d’euros, ayant de bonnes qualités mécaniques mais dont la décoration est souvent fantaisiste (modèles allemands redécorés).

Les locomotives BB 67400 proposées par SAI PIKO sont à recommander, car leur décoration est très correcte, et leur partie mécanique est excellente, ce à un prix défiant toute concurrence : on en trouve à 60 €. Les BB 66000 du même fabricant, un peu plus chères (80 €), reprennent les qualités de fonctionnement de ces dernières, mais avec une caisse très bien reproduite, n’ayant rien à envier aux modèles vendus deux fois plus chers !

Enfin, pour 100 €, ROCO propose des BB 63500, apparues il y a une vingtaine d’années et dont les qualités ne sont plus à démontrer.

Les voitures

Là encore, il n’y a pas besoin de débourser très cher pour avoir de la qualité : certains modèles d’entrée de gamme (30 € ou moins) sont très corrects. Il faut en revanche éviter les modèles raccourcis au 1/100e et ceux sans attelage à élongation ou aménagements intérieurs : ils sont vraiment peu attrayants. Attention cependant, les voitures de 30 cm de long (Corail et autorails) peuvent avoir du mal à passer dans les courbes de rayon trop faible, c’est pourquoi un rayon de 45 cm minimum est conseillé.

Il est possible d’adapter un éclairage intérieur, mais ce dernier coûte souvent assez cher, est basé à partir d’ampoules (qui chauffent contrairement aux LED), consomme (il faut un transformateur plus puissant) et qui reste éteint à l’arrêt si le réseau n’est pas exploité en digital : mieux vaut trouver un système à LED (voire le réaliser soi même), et décorer l’intérieur (les aménagements intérieurs sont livrées le plus souvent seulement teintés dans la masse) en le peignant et ajoutant des personnages.

Des feux rouges de fin de convoi sont en revanche faciles à réaliser, il suffit de deux LED rouges et d’une résistance, à relier à deux essieux de la voiture. Il n’y a pas besoin de percer de trou, les feux étant la plupart du temps déjà figurés par du plastique rouge transparent.

On peut recommander les voitures « Bruhat » de ROCO, les voitures USI Heris et les nouvelles voitures Corail PIKO, que l’on peut toutes trouver à moins de 30 € pièce, tout en ayant une décoration et une qualité de fabrication très correctes. Entre 30 et 40 €, on peut aussi trouver les voitures UIC de ROCO et OCEM de JOUEF, et les USI et Corail LS MODELS (variantes plus nombreuses et gravure améliorée par rapport aux HERIS), ces dernières étant vendues par coffrets de deux (80 €) ou trois (120 €). Enfin, on peut trouver en promotion des voitures Corail VTU ROCO (beaux modèles, mais avec des flancs mobiles très discutables).

Les wagons

On trouve des wagons pour une dizaine d’euros : voir les gammes « Hobby » de PIKO et ROCO. Il y a un large choix : wagons tombereaux, couverts, bâchés, plats, porte conteneurs, citernes... Le plus souvent, il s’agit de wagons à deux essieux. Ils représentent soit des modèles de la SNCF, soit des modèles immatriculés à l’étranger (Allemagne, Autriche, Italie…) : dans la réalité, on trouve en France de nombreux wagons étrangers, et vice versa.