2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Avis sur quelques matériels

Voici quelques avis personnels sur du matériel que je possède ou que j'ai possédé :

Locomotives

BB 15034 Jouef

D'origine Lima, cette machine équipait la plupart des coffrets de départ Jouef de la fin des années 90. Il s'agissait d'un modèle très simplifié, sans aucune pièce rapportée excepté un pantographe en plastique, et ayant une décoration à la fois incomplète et inexacte. Le châssis est en plastique avec un lest, les bogies sont bien reproduits mais avec un antédiluvien moteur "type G" Lima, il n'y a pas d'éclairage et les faux contacts sont fréquents. Cette machine est donc vraiment basique, et ne conviendra pas les modélistes.

BB 9276 Jouef ex Lima

Simple redécoration d'un modèle de la marque italienne Lima datant des années 80, cette machine est intégrée à la gamme Jouef Junior depuis 1999. La caisse est plutôt bien gravée, et la livrée correspond bien à la réalité. En revanche, on regrettera l'absence de véritables feux rouges (seulement peints) ; les pièces rapportées (rambardes, traverses avant, pantographes et équipements de toiture) sont bien là mais simplistes (on peut facilement les remplacer par d'autres éléments plus vraisemblables).

Côté partie mécanique, les choses se gâtent : le châssis est en plastique avec un gros lest métallique qui a tendance à bouger, les bogies sont bien reproduits mais la motorisation fait appel à un moteur type G Lima (un seul bogie est motorisé, l'autre sert à la prise de courant). Il y a un système d'éclairage inversé (feux blancs uniquement), mais avec souvent des faux contacts.

Le prix de vente de cette machine, existant en plusieurs décorations, était d'environ 380 F (58 €), ce qui était raisonnable. En outre, ces machines ont un fort potentiel d'améliorations (certains vont même jusqu'à les remotoriser avec des châssis Roco).

Depuis 2009, la marque Jouef a relancé ces modèles avec là encore de nouvelles décorations et surtout une mécanique revue, corrigeant la plupart des défauts de l'ancienne version : même si le prix moyen est passé à 75 €, on peut encore recommander ces modèles.

BB 25181 Jouef ex Lima

Reprenant la même mécanique que la BB 9200 déjà citée plus haut, et vendue au même prix, cette machine n'en différait que par la caisse et les pantographes (totalement fantaisistes). Elle en reprend donc les qualités et les défauts, même si la caisse est globalement moins réussie (rambardes moulées et non rapportées).

BB 67556 Piko

Lancées en 2005, ce furent les première machines françaises reproduites par ce constructeur. La caisse reproduit simplement les formes des machines réelle, mais sans rentrer dans les détails les plus fins (rambardes moulées) ; les cabines de conduite sont éclairées et dotées d'un aménagement intérieur (inexact hélas). La livrée est correctement appliquée mais les caractères des numéros latéraux ne sont pas ceux de la réalité et la plupart des inscriptions de service sont absentes.

La partie mécanique est très bonne pour un engin vendu à l'origine aux alentours de 70 € : châssis en métal, moteur entraînant les quatre essieux avec prise pour décodeur (il a souvent été utilisé pour remotoriser d'anciens modèles) ; son seul véritable défaut est d'avoir des attelages trop longs. Bref, ces machines au fonctionnement irréprochable sont idéales pour des débutants, et peuvent être aussi une bonne base de transformation et d'améliorations. Par contre, les dernières versions sorties sont bien trop chères (équipées d'un décodeur sonore, on arrive à 170 € !) vu leurs prestations.

BB 66000 Piko

Arrivées quelques années après les BB 67400, ces machines ont fait de gros progrès : cette fois-ci, la caisse est très bien reproduite, avec même des détails fins, et les marquages sont bien conformes ; la partie mécanique est puissante et silencieuse. Seuls les attelages trop longs et les vitrages sont critiquables (des pièces de remplacement ont été construites par des artisans), ainsi que les rambardes (en plastique) très fragiles. Le prix de vente moyen est de 75 €, ce qui est très correct (en cherchant bien, on en trouve en promotion à 60 €).

A1A-A1A 68000 Roco

Apparues en 2002, ces machines ont d'emblée remporté un grand succès, étant des réussites à tous les points de vue : mécanique, esthétique, qualité sont parmi les meilleurs. Le prix reste en outre raisonnable (on en trouve à partir de 135 €) ; bref, un excellent choix pour des modélistes confirmés.

Autorails

X 2400 Electrotren

Critiqué lors de sa sortie pour sa hauteur (les bogies sont trop hauts de deux millimètres, mais cela permet une inscription même dans les courbes de faible rayon) et ses rambardes dépassant trop (ce défaut peut être corrigé), ce modèle a par conséquent été boudé par les acheteurs et se trouve facilement soldé à 120 €, ce qui en fait malgré tout une bonne affaire vu sa qualité de fonctionnement.

Remorque unifiée Roco

Equipée d'origine d'un éclairage intérieur et de feux de fin de convoi, cette remorque bien représentée pâtit d'un prit très élevé, de l'ordre de 60 €.

Voitures

Voitures "Corail plus" Jouef ex Lima

Anciennes voitures Corail VTU reproduites par Lima en 1977, ces voitures souffrent d'un défaut majeur : elles sont traitées au 1/100e dans le sens de la longueur, si bien qu'elles ne mesurent que 264 mm contre 303 pour une reproduction exacte (en contrepartie, elles s'inscrivent mieux dans les courbes de faible rayon). La décoration, reproduisant celle des voitures Corail "nouvelle décoration", est de bonne facture mais les aménagements intérieurs sont simplistes et la gravure de la caisse accuse son âge (notamment au niveau des vitrages). Quatre variantes étaient proposées, chacune vendues à un prix de 130 F (soit 20 €, ce qu'elles ne méritent pas plus) : une A10tu, une B11tu (très répandues dans la réalité), une B5rtux (n'ayant existé qu'à quatre exemplaires), et une A5B5tu totalement fantaisiste (les portes ne sont pas bonnes).

Voitures Corail VTU Lima

Apparues au milieu des années 80, ces voitures ont plutôt bien vieilli mais sont dépassées au niveau des aménagements et des vitrages. Cette fois-ci, la longueur est bien reproduite à l'échelle, mais pour permettre l'inscription en courbes serrées, les pivots des bogies sont décentrés, ce qui peut poser des problèmes de déraillement.

Ces voitures ne se trouvent plus en neuf, et leur prix en occasion varie énormément : certaines références reproduisant des voitures TER sont très rares et recherchées.

Voitures Corail VU Roco

Présentes sur le marché depuis de longues années, ces voitures sont des valeurs sûres, tant au niveau de la qualité de roulement que de la caisse et de sa décoration. Seules les aménagements intérieurs sont perfectibles car assez simples (en particulier pour les versions couchettes), d'où des travaux de peinture à faire généralement. Le prix de vente "moyen" est de 45 €, mais a une fâcheuse tendance à augmenter pour les derniers modèles sortis (jusqu'à 62 € !) ; par contre certains détaillants font des promotions très intéressantes, le prix pouvant chuter jusqu'à 23 € !

Voitures Corail VTU LS Models

Apparues sur le marché en 2007, ces voitures sont d'un très haut niveau, avec une décoration et des aménagements intérieurs inégalés ; seul le rendu des encadrements de fenêtres est contestable. La qualité de roulement de ces voitures est bonne, sans atteindre celle de voitures Roco (certaines ont un point dur au niveau du système d'attelage). Attention, ces voitures, très détaillées, sont très fragiles.

De nombreuses références sont disponibles, hélas en quantité limitée ; le prix de vente moyen est de 40 € / pièce (ces voitures sont souvent vendues par lot de trois) ce qui en fait, à mon avis, le meilleur rapport qualité / prix actuel. Les derniers tirages, vendus à 50 € / pièce, ont légèrement été améliorés (voitures type VTU 82/84).

Voitures UIC Roco

Mises en vente à partir de 1985, ces voitures ont existé dans de nombreuses décorations (mais les B5Dd2 n'ont toujours pas été reproduites). La caisse est de bonne facture mais est trop basse d'un millimètre (curieusement, la voiture restaurant n'a pas ce défaut) ; les aménagements intérieurs sont simples mais plausibles et la décoration est de bonne facture. Là encore, le prix a trop augmenté : d'environ 35 € il y a quelques années, il est passé à 50 € sur les derniers retirages, ce qui me semble excessif bien que ces véhicules soient au meilleur niveau de qualité et de robustesse.

Voitures DEV AO courtes Lima

Datant des années 80, ce modèle n'est plus produit depuis le début des années 2000, période où la marque a disparu à la suite de Jouef qu'elle possédait. Les dernières voitures sorties, équipées d'un aménagements intérieur simple et d'attelages à élongation et se trouvant en occasion pour une vingtaine d'euros, restent de bons modèles pour ceux pas trop exigeants sur la qualité des marquages.

Voitures DEV Inox longue Jouf ex Lima / Rivarossi

Actuellement commercialisée sous la marque Jouef, mais issue d'un moule italien Lima / Rivarossi, la  voiture "bar disco" Srj peut se trouve à environ 35 € ; l'extérieur est bien reproduit, mais l'aménagement intérieur est inexact (simplement repris d'une A5rtj, qui est donc exacte) et le démontage est difficile.

Voitures B10tz "Bruhat" Roco

Apparu au début des années 80, ce modèle est régulièrement réédité sous diverses décorations. La qualité est très bonne, mais l'intérieur est simpliste et les accessoires de détail sont vraiment fragiles et difficiles à poser (rambardes des portes). En général, ces voitures sont vendues entre 25 et 30 €, ce qui en fait une bonne affaire aussi bien pour un débutant que pour un modéliste confirmé.

Attention, les bogies reçoivent une pièce de détail reproduisant une dynamo qui peut frotter sur certains appareils de voie comme les dételleurs.

Voitures USI LS Models - Heris

Très attendues lors de leur sortie en 2001, ces voitures sont de bonne facture, sans pour autant atteindre la qualité Roco. L'aménagement intérieur, moulé en un seul bloc, est très classique ; pour l'améliorer, il faudra démonter la toiture, ce qui risque de la déformer. Pour le reste, rien de particulier à signaler sur ces voitures qui étaient vendues à l'époque 260 F (40 €) pièce.

Voitures USI LS Models

A ne pas confondre avec les précédentes, ces voitures ont été construites à partir de 2003 par un autre sous traitant chinois (Modern Gala), et la conception a été améliorée à cette occasion tandis que le prix reste fixé à 40 €. Cette fois-ci, les aménagements intérieurs font un très grand progrès, avec des sièges rapportés en une autre couleur. Le roulement semble aussi meilleur, la décoration reste bonne mais il faudra quand même surveiller la tenue du plastique dans le temps.

Fourgon porte autos DD 66 LS Models

Sortie en 2002, cette reproduction des fourgons porte autos type 1966 est de bonne facture, mais ne semble plus être en vente actuellement.

Fourgon chaudière C Jouef

Chef d'œuvre de Jouef sorti en 1999, ce fourgon est très bien reproduit. Les dernières versions (fabriquées en Chine) sont vendues une quarantaine d'Euros et sont fournies avec les nombreux accessoires de détaillage déjà montés.

Voitures Mistral 69 Jouef

Sorties vers 2006, juste après le modèle de LS Models, ces voitures n'ont pas été un succès commercial, d'autant plus qu'étant généralement vendues par coffrets de 4 peu adaptés pour reproduire des compositions de façon réaliste. Aussi, ces derniers ont été rapidement soldés à des prix très bas (de l'ordre de 90 € les 4 voitures !). Néanmoins, ces voitures roulent très bien (attention aux marchepieds à rajouter), sont très réalistes même si moins détaillées que celles de LS Models (en particulier, au niveau des intérieurs) et sont plus robustes, le modèle concurrent ayant eu des problèmes de déformation du plastique.

Wagons

Céréaliers à bogies Jouef

Réapparus récemment au catalogue de la firme, ces wagons destinés au transport de céréales ont été reproduits en de nombreuses variantes, tant au niveau de la décoration que de la caisse, très proches e la réalité. vendus environ 35 € pièce (des coffrets de deux sont aussi disponibles), ces wagons roulent très bien et possèdent de nombreux détails rapportés montés d'origine, d'où une certaine fragilité.

Couvert bâché à bogies Roco

Sortant régulièrement avec de nouvelles décorations, ce wagon typique du parc français depuis les années 70 a été très bien reproduit par Roco, et possède de très bonnes qualité de roulement. Prix unitaire aux alentours de 30 €.

Tombereau à bogies Roco

Eux aussi omniprésents en réalité, ces wagons ont été fidèlement reproduits, avec là encore de nombreuses variantes de décoration. Prix de l'ordre de 30 €, ce qui est correct vu la qualité du produit.