2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Voitures lits ex CIWL

Face à la concurrence aérienne et routière et vu les tarifs des billets (première classe uniquement, avec supplément), les voitures lits sont de moins en moins utilisées à partir de la fin des années 50. De nouvelles voitures firent alors leur apparition, la CIWL (Compagnie Internationale des Wagons Lits) devant renouveler un parc vieillissant, utilisé sur des relations aussi bien nationales qu'internationales.

La CIWL ayant décidé de revendre son parc aux réseaux utilisateurs afin de concentrer ses activités sur les services proprement dits, ces voitures sont finalement réparties entre les différentes compagnies européennes au milieu des années 70.

Afin de relancer ces relations, les réseaux européens ont décidé de s'unir à la fin des années 70 en lançant le pool "Trans Euro Nuit" permettant de mutualiser les ressources en matériel et les ventes de billets. Cela n'a pas suffi à endiguer le déclin de ces relations, si bien que cette association a été dissoute à la fin des années 80.

Voitures type P

Commandées en 1954 et livrées en 1955 et 1956, ces 80 voitures avaient une caisse en acier inoxydable et 10 compartiments de deux lits de première classe. Limitées à 140 km/h et assez fragiles, leur utilisation en France s'est arrêtée en 1987, mais continua dans les autres pays européens.

En 1992, 17 ont été réaménagées par la CIWL avec des compartiments de seconde classe, à trois lits. Reprises par diverses compagnies (SNCB, OBB...), elles roulent encore actuellement entre Amsterdam et Vienne.

Voitures MU

Construites afin de pouvoir offrir des places doubles de seconde classe, ces voitures, pouvant rouler à 160 km/h, comportaient 12 compartiments pouvant être aménagés avec un seul à trois lits. 18 exemplaires ont été achetés par la SNCF en 1973, qui les a utilisées jusqu'en 2003.

Voitures T2

Les voitures T2 ont été conçues à partir de 1968 pour la CIWL et sont une évolution des voitures MU mais avec des aménagements plus innovants. En effet, elles ont 18 compartiments imbriqués sur deux niveaux, chacun pouvant être équipé d'un (première classe) ou de deux lits (seconde classe). 82 de ces voitures climatisées et aptes à 160 km/h ont été achetées par la SNCF entre 1973 et 1975, qui les a réformées entre 2002 et 2008 (avec le plus souvent revente à l'étranger : Maroc, Serbie, Roumanie...).