2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Class 76

La série en chiffres :
Alimentation : 1500 V continu

Configuration des essieux : BB

Puissance : 1374 kW

Poids : 89 t.

Longueur : 15,34 m.

Chaîne de traction : rhéostat et quatre moteurs de traction à courant continu

Vitesse maximale : 65 mph (105 km/h)

Equipements spéciaux :  

Date de construction : 1941, 1952 et 1953

Date de retrait : 1981

Nombre d'exemplaires : 1 prototype + 56

Numéros : 76 001 à 057 ex EM 1

En 1941, un prototype de locomotive électrique de type BB fut construit par le LNER pour son projet d’électrification en 1500 V continu de sa ligne Manchester – Sheffield, envisagé depuis les années 20. Bien que se révélant satisfaisant, il ne fut que très peu utilisé, et fut même loué aux chemins de fer néerlandais après 1945. De retour en Angleterre en 1948, les British Railways, qui venaient d’être créés, commandèrent 56 locomotives identiques,  destinées à assurer un trafic mixte sur la ligne désormais intégralement électrifiée.

Livrées en 1952 – 1953 et répertoriées dans la série EM 1, elles sont rapidement rejointes par la série EM 2 (class 77), plus puissante. En 1971, alors que ces dernières ont été vendues aux Pays Bas, elles sont renumérotées 76 001 à 76 057, mais comme le trafic de marchandises, le seul à subsister, est en forte baisse, la traction électrique est arrêtée en 1981, et toutes les machines sont radiées puis démolies, sauf un exemplaire conservé au musée de York. La ligne Manchester – Sheffield sera exploitée en traction Diesel jusqu’en 1986, date de sa fermeture définitive.