2013 : fc30.pagesperso-orange.fr devient trains-europe.fr

Class 60 BR

La série en chiffres :
Alimentation : 1 moteur Diesel 8 cylindres 145 l.

Configuration des essieux : CC

Puissance : moteur 2300 kW (3100 HP) ; à la jante 1800 kW (2415 HP)

Poids : 130 m.

Longueur : 21,34 m.

Chaîne de traction : alternateur, redresseurs, 6 moteurs

Vitesse maximale : 100 km/h (62 mph)

Equipements spéciaux : UM

Date de construction : 1989 à 1993 (BRUSH)

Date de retrait :  

Nombre d'exemplaires : 100

Numéros : 60 001 à 60 100

Dernières locomotives Diesel commandées par British Rail, ces machines sont destinées à prendre la relève d'un parc thermique datant du début des années 60 devenant obsolète. Ce sont également les dernières construites par l'industrie britannique, déjà menacée par les constructeurs nord américains (avec les class 59 de 1985).

Partageant de nombreux éléments avec les locomotives électriques class 92, ce sont les premiers engins Diesel à recourir à l'informatique, en particulier pour optimiser le comportement des moteurs de traction (gérés par des microprocesseurs) et ainsi accroitre les performances.

Affectée à la traction de trains de marchandises lourds (pondéreux, pétrole, charbon...), la série est reprise par EWS en 1996, lors du démantèlement de British Rail. Bien qu'étant la plus moderne de l'opérateur, la livraison entre 1998 et 2000 des 250 class 66 entraîne une chute d'activité de la série, moyennement fiable, dont de nombreux éléments se trouvent garés.